Agenda & Horaires

Qu'est ce que l'hippothérapie?

(...) Il s'agit d'une méthode de rééducation fonctionnelle qui envisage le patient dans sa globalité en exerçant son action sur le double plan physiologique et psychologique de manière indissoluble. la séance d'hippothérapie représente donc essentiellement un moment relationnel privilégié. Le cheval est un excellent compagnon stimulant la motivation et la communication, améliorant les perceptions sensorielles, l'image de soi et l'expression.

En respectant la physiologie, le rythme et les appréhensions de chacun, l'hippothérapie a pour but le maintien voire l'amélioration des capacités fonctionnelles, physiques et psychiques des personnes handicapées ( mentales ou physiques), les personnes malades, en difficulté, dans des conditions de sécurité et de confort optimal.
De nombreux types de handicap peuvent trouver des bienfaits au contact du cheval : détente musculaire, amélioration de l'équilibre, du tonus, de la concentration, perception du corps, valorisation, communication, etc...

Le cheval est un animal puissant : le sentir, le toucher, lui parler, l'apprivoiser pour enfin se laisser porter par lui constitue une expérience en soi. La relation avec le cheval est donc primordiale, elle constitue le moteur même de l'apport thérapeutique. En quittant le niveau du sol, la personne handicapée découvre une situation inconnue, mouvante, pleine de sensations nouvelles. La chaleur de l'animal, le rythme rassurant de son pas, la relation de confiance qui s'établit petit à petit vont produire un bien-être visible. L'animal participe au phénomène de socialisation ; ce n'est pas un objet, ce n'est pas un vélo, c'est un être vivant qui a ses réactions et avec lequel un accord doit être obtenu. Par ailleurs, le cheval étant un être réactif et sensible, il reflète constamment, presque comme un miroir, le comportement de celui qui l'approche ou le monte. Le cheval permet de ce fait la découverte de l'indépendance. Si on ne lui demande rien, le cheval ne fait rien ou bien suit son instinct, ce qui entraîne chez le cavalier des réactions de crainte ou de frustration. Celui-ci se voit dès lors contraint de poser certains actes, de réagir, d'agir et tend ainsi peu à peu vers une meilleure autonomie dans le cadre d'un lien relationnel intense.  Mais aussi, le cavalier doit se différencier, se distinguer clairement de sa monture pour pouvoir la guider. La distance entre sa volonté et celle du cheval fait alors apparaître sa propre spécificité Beaucoup d'enfants psychologiquement déficients, autistes ou psychotiques, parviennent ainsi à établir l'une de leurs toutes premières relations gratifiantes. Le langage essentiellement corporel et gestuel permet de dialoguer ou de s'exprimer sans faire usage de mots.

Au plan psychomoteur, l'hippothérapie permet à l'enfant d'exercer efficacement sa coordination motrice, ses schémas corporels et son orientation dans l'espace. Ainsi, les enfants mal latéralisés, souffrant de dyslexie ou de séquelles d'hémiplégie, peuvent surmonter par ce moyen leurs difficultés, sans avoir néanmoins l'impression d'être " rééduqués ". La chaleur du cheval, son pas rythmé provoque un véritable massage durant lequel on observe une régulation du tonus musculaire ainsi qu'une amélioration de la musculature dorsolombaire. Enfin, pour ceux qui ne peuvent marcher, l'équitation offre une façon de se mouvoir autrement : plaisir et détente sont les bases mêmes de cette rencontre Homme - Cheval.
 

 

Source: http://www.one.be/docs/DOSSIERS/

animalenfant.htm

 

Pour plus d'informations: info@ponyparadise.be      0475/85.14.40

Rue des Poulets 7, 1070 Bruxelles  - Tél.: 02/521.55.85 - GSM: 0475/85.14.40 - ponyparadise@skynet.be